notes en vrac

avril 15, 2007 at 9:01 (archéologie)

Notes en vrac

 

___

Dans la Gaule romaine, les temples consacrés à Mercure s’élevaient sur des sommets.

__________

Non contente de les abattre, l’Eglise construisit souvent des chapelles aux endroits où s’élevaient des arbres sacrés.

__________

A saint Germain sur Vienne, près de Confolens (16), un grand dolmen a carrément été transformé au XIIe siècle pour devenir une chapelle.Voilà ce qu’en disait le Bulletin de la Société Archéologique & Historique de la Charente, année 1867 : « le dolmen est devenu lui-même comme le centre de tout un édifice qui rayonne autour de lui et réalise un type parfait de temple chrétien, à la fois grâcieux et plein de receuillement. Il se trouve entouré d’une enceinte creusées en contre bas du sol extérieur et garnie d’un mur de souténement encore visible, quoique en partie ruiné par l’éboulement des terres et les plantes parasites. La forme de cette enceinte est carrée vers l’ouest, circulaire vers l’est, comme l’abside d’une petite basilique chrétienne; elle mesure 9 mètres de long sur 4.85 mètres de large; une entrée ménagée à l’ouest y donnait accès par quelques marches. Les grossiers supports du dolmen ont disparu ou ont été convertis eux-même en élégantes colonnes à chapitaux, pour continuer de soutenir l’ancienne table de granit. L’énorme pierre, ainsi élevée, abritait un autel que nous voyons encore aujourd’hui, véritable choeur de ce sanctuaire, et sur lequel le monolithe remplissait le respectueux office du dais ou ciborum, que la liturgie, éminemment soucieuse, à cette époque, de traduire le sentiment de respect religieux par l’art chrétien, se faisait un devoir imprescriptible d’édifier au-dessus de tout ce qui devait et doit être le plus honoré. »
Il est dit que Sainte Madeleine vint autrefois faire pénitence dans l’île qui avoisine Saint-Germain et qu’on appelle depuis ce temps là l’île de Sainte-Madeleine. En y abordant, elle portait une pierre énorme sur sa tête et quatre chandeliers dans son tablier. Le bénitier était dans sa poche. Elle filait en même temps sa quenouille. Elle posa la pierre qui était sur sa tête sur les quatre chandeliers de pierre et construisit ainsi la chapelle de Sainte-Catherine…
…encore une fée bâtisseuse ?

__________

Les pierres à cupules où se creusaient des bassins minuscules qu’emplissait l’eau des pluies étaient l’objet d’un culte depuis les temps préhistoriques. Les paysans leur restèrent fidèles, aussi le clergé s’en empara-t-il pour les transformer en innombrables « pas de saints ».

pierre-cupules.jpg

__________

Les églises ne remplacèrent pas seulement les chapelles et les temples païens des villes et les sanctuaires rustiques conscrés aux « divinités » des eaux, des arbres, des pierres et des montagnes, elles prirent dans les villes la place des laraires domestiques. Plusieurs églises s’élèvent donc aussi sur des ruines de villas gallo-romaines.

__________

Quand, en traversant un village on remarque à côté d’une église du XIIe qui en a remplacé plusieurs autres, un antique chateau féodal retouché et embelli par une longue suite de générations, c’est généralement que le chateau a remplacé une villa gallo-romaine et l’église son laraire.

__________

Les puissances protectrices de la route étaient particulièrement honorées dans les carrefours: c’étaient des déesses qui s’appelaient Biviae, Triviae, Quadriviae suivant le nombre des chemins qui se croisaient là. On y voyait généralement un autel avec une image de la Déesse, parfois un petit laraire avec sa statue, parfois un temple de dimension modeste. Ces lieux furent parfois sanctifiés par la construction d’une chapelle ou l’érection d’une simple croix. Quand elle est accompagnée d’un petit oratoire, on devine qu’il s’est substitué au laraire païen.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :