autour de Samhain

octobre 22, 2007 at 10:29 (fêtes, vie quotidienne)

« Les dernières récoltes ont lieu lorsque la forêt s’embrase de couleurs de feu. L’été de la Saint Martin arrive et la nature dans un magnifique sursaut d’exubérance s’apprête à dormir. Les hommes prennent leurs dispositions pour la période des longues nuits. Ils accomplissent les tractations qui préparent déjà les prochaines récoltes. C’est pourquoi, traditionnellement, les baux de fermage étaient autrefois renouvelés en ces jours-là qui étaient aussi réservés aux grandes foires. (…) Les animaux censés fécondants ont été rituellement sacrifiés en même temps que les derniers épis étaient coupés dans les champs. Ils se trouvaient symboliquement renvoyés dans le monde des esprits. La saison d’intense activité agraire avait incité les humains à solliciter le concours des âmes. Les relations entre les deux mondes allaient maintenant changer de forme.

feudebois2.jpgPendant les longues nuits d’hiver, la vie allait se régénérer dans le mystère. Cette période de calme apparent ne dispensait pas les hommes de garder contact avec les esprits.

Il convenait avant tout de les remercier et, par des offrandes, de les inciter à la générosité. Ce mode d’échange bien antérieur à l’époque néolithique, consistait à offrir des dons aussi somptueux que possible en vue d’obtenir du bénéficiaire qu’il fasse de même.Les Gaulois avaient conservé cette habitude mais sous une forme figurative: les dons consistant en offrandes des produits de la terre (on peut noter qu’aujourd’hui encore ce rite est conservé sous diverses formes. Par exemple, on apporte parfois un bouquet de fleurs ou un paquet de confiserie à l’intention de la maîtresse de maison qui reçoit). Il est probable également qu’au cours du repas de fête organisé ce jour là, une place était réservée pour les défunts ainsi associés à la joie commune. Des visites étaient elles organisées dans les nécropoles ? Ce n’est pas certain car les trépassés ne se tenaient pas exclusivement au lieu de leur sépulture et l’on pouvait entrer en relation avec eux n’importe où, mais plus particulièrement dans la maison. Par ailleurs les trépassés se trouvaient mêlés à tout le monde surnaturel et c’est avec ce dernier que l’on désirait communiquer.

La fête des morts comportait d’une part des cérémonies rituelles, d’autre part des réjouissances. Dans les grandes lignes, l’Eglise a repris ces deux caractères dans la fête de tous les saints et celle des morts. Le lien qui s’est établi entre la vénération de l’ensemble des habitants de l’au-delà et la fête de tous les saints nous est attesté de diverses manières. Citons deux exemples. Le Panthéon romain, construit sous Auguste et consacré, comme son nom l’indique, à toutes les divinités, fut dédié en 607 à la Vierge et à tous les martyrs (à cette époque seuls les martyrs étaient saints). A Dijon, la Cathédrale St-Bénigne s’élève en un lieu appelé « Vieux Temples en Pantée ». L’existence de l’apôtre de la Bourgogne en tant que personnage historique est contestée. Mais ce qui est remarquable, c’est la date de sa fête: le 1er novembre.

feuilles_automne.jpgLa nature a pris son éveil au milieu des fleurs et des couleurs douces des jeunes pousses. Elle va s’endormir après avoir manifesté sa puissance dans une débauche de coloris éclatants. Le Soleil radieux de l' »été de la Saint-Martin » rehausse le flamboiement de la forêt en fête que les oiseaux saluent de chants appropriés. On peut voir encore aujourd’hui dans le vieux cimetière le tilleul multi centenaire manifester par son feuillage doré la gloire des trépassés parmi lesquels plongent ses racines.

Il est fort possible que la période des festivités durait douze jours compris entre ce qui est devenu par la suite la Toussaint et la Saint-Martin. »

Etienne Renardet: « Vie et Croyances des Gaulois avant la conquête romaine ». Picard

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :